Tag Archives: pdf

PDF : Les miracles du bicarbonate de soude

1 Fév

Le bicarbonate de soude est LE produit incontournable de l’écologie pratique : le nombre de ces usages est réellement très étendu. Mieux le bicarbonate est un produit très très peu cher!

produits-menagers-nos-recettes-express-au-bicarbonate

Vous trouverez ci-dessous un petit livre au format .pdf bien pratique… (Gratuit évidement!)

Lire la suite

Publicités

Savoir revivre

14 Déc

Je vous partage un fichier PDF que l’on peut télécharger gratuitement sur le net ou commander en édition papier.

preview-livre-complet-191-pages-savoir-revivre-jacques-massacrier-manuel-de-decroissance-simplicite-volontaire-ecologie-1

EXTRAIT:

À quoi bon lancer des cris d’alarme contre la société de consommation et d’industrialisation, contre la pollution qui en résulte, si nous continuons à faire vivre les industries qui nous empoisonnent et épuisent les ressources naturelles de notre planète !

Pourquoi entretenir les mauvaises herbes qui étouffent les légumes de notre jardin ?

Dans le tumulte de la foule indifférente des grandes cités, on ne perçoit plus les plaintes, alors n’usons pas le peu d’oxygène que nous reste à crier notre désarroi.

Allons plutôt réapprendre à vivre en se passant du produit de ces industries et retrouvons au contact de la nature les bases d’une véritable échelle des valeurs, devant le merveilleux équilibre biologique nous pourrons mesurer l’immensité du désordre de notre société.

Certes, nous aurons du mal à nous passer complètement de ces produits manufacturés, nous avons accumulé trop de vilaines manies pendant des générations.

Peut-être ne faudrait-il pas éliminer une production industrielle dans un intérêt commun et limité aux choses essentielles, mais comment les déterminer puisque nous avons précisement perdu la notion de l’essentiel ?

Mettons nos connaissances en veilleuse, allons méditer sur l’opportunité de leur utilisation. Reconsidérons les éléments primordiaux de notre existence.

Il faut avoir un puit pour connaître la valeur de l’eau… Il faut faire pousser un arbre pour hésiter avant d’en abattre un autre… Il faut savourer les légumes de son jardin pour savoir à quels succédanés nous étions accoutumés… Il faut couper son bois pour retrouver devant sa cheminé la véritable sensation du confort… Il faut confectionner ses propres vêtements pour ne plus avoir envie de subir les caprices de la mode… Il faut regarder vivre les animaux et les insectes avant d’exterminer quelques soit-disant « nuisibles »… Il faut retrouver la santé du corps et de l’esprit pour réaliser le plaisir de vivre et celui d’aimer.

Chaque année, des centaines de milliers de gens prennent conscience de la stérilité de leur vie sociale, éprouvent le pressentiment des grands bouleversements ou des cataclysmes qui n’épargnent que les peuples primitifs et ils partent pour réapprendre à vivre organiquement dans la nature.

Cette nature que la plupart ont seulement abordée en vacances et en week-end, ceux qui n’ont jamais fait pousser qu’un haricot dans un coton humide à l’école communale, ceux qui voudraient bien construire un mur mais qui ne connaissent pas les proportions pour faire du ciment, ceux qui ont toujours pensé qu’il fallait un coq dans un poulailler pour que les poules puissent pondre, ceux qui sont désemparés lorsqu’ils n’ont pas de médecin pour soigner le moindre malaise, ceux qui s’imaginent qu’il faut être tailleur pour confectionner des pantalons ou boulanger pour faire du pain…

…Ce livre leur est destiné, il leur apprendra des choses simples et élémentaires, les éléments de base qui sont généralement formulés d’une manière trop complexe pour les « non-initiés » dans les ouvrages spécialisés, des recettes et conseils divers recueillis auprès de ceux qui ont vécu l’aventure en s’échappant des villes ; ils ont appris eux-même à revivre avec la nature et nous proposent dans ce livre les solutions aux difficultés qu’ils ont éprouvées.

En fait, il s’agit de remplacer le plus possible les produits du commerce par ce que l’on peut faire facilement soi-même, il ne faut pas espérer pouvoir vivre d’un jour à l’autre sur sa propre production mais on peut rapidement réduire au stricte minimum ses besoins financiers (surtout ceux qui vivent en communauté).

En retournant près de la nature, nous contribuons à la protéger, nous réintégrons notre élément naturel et cessons de collaborer avec une société dont la vitalité est basée sur le gâchis. Nous sommes peut-être les pionniers d’une grande migration vers un monde meilleur qui est à notre porte.

L’Homme s’obstine à inventer l’Enfer dans un monde paradisiaque.

Jacques Massacrier

Télécharger le fichier ici: Massacrier Jacques – Savoir revivre

Et pour ceux qui comme moi ne supporte par lire sur un écran d’ordinateur: Livre broché

Site de l’auteur: http://savoir-revivre.coerrance.org/

TPA Permaculture

12 Nov
La permactulture – 1
permaculture

Tout permaculteur qui se respecte a ressenti tôt ou tard dans sa vie le besoin et la nécessité de « faire autrement », le sentiment que « ça ne peut pas continuer comme ça ». Il s’agit d’une indignation légitime : l’être humain est à l’aube de changements climatiques et culturels tels qu’il n’en aura jamais connu, et il faut s’y préparer sans tarder.

La majorité des ressources dont nous sommes actuellement dépendants sont pour la plupart sur le point d’être épuisées, ou du moins en empruntent le chemin. On pensera bien évidemment au pétrole et aux autres ressources fossiles comme le charbon, le gaz naturel, les gaz de schiste, les sables bitumineux (…) mais aussi à l’eau potable, les minerais tels que cuivre, fer, uranium, terres rares, etc. etc. Au passage, la diminution de ces ressources entraine :

Des accroissements et complications non-prévus (et pourtant prévisibles) :

Pollution (chimique, lumineuse,…), dioxyde de carbone, méthane, réchauffement climatique, disparition des espèces animales et végétales, désertification, gaspillage alimentaire, surpêche, démographie, besoins en énergie, pauvreté, réfugiés climatiques, sentiment d’insécurité,…

Des diminutions (ce sont les victimes directes et indirectes) :

Économie, fonte des glaces (glaciers, pôles, permafrost), terres arables, nourriture saine, biodiversité, qualité de l’air, forêts, diversité génétique, diversité éthique/culturelle,…

Bien que la liste puisse s’étendre sur des pages entières, ce petit échantillon suffit largement à constater la tendance.

« Il n’est pas nécessaire de savoir si cela se produira en 2030 ou en 2100, ou que le niveau de la mer augmentera de 2cm ou 1m d’ici là. Le fait que nous sachions que tout sela arrive déjà -et exponentiellement si nous ne changeons rien- devrait être suffisant (avec un minimum d’humanisme), pour que nous voulions choisir des options différentes et plus positives, pour nous mêmes, ainsi que pour notre descendance »

Laurent Schlup

Découvrez toutes les bases à connaitre pour pratiquer la permaculture ici:

tpa-permaculture-1

 

Ps: Voilà quelques fois que des personnes me partagent des liens intéressants. Comme eux, n’hésitez pas à partager des articles, je les partagerai à mon tour sur le blog.

Partagez également un MAXIMUM les articles intéressants du blog, c’est gratuit profitons-en tant que l’on est encore un minimum libre!

Merci 😉

Merci à Arnaud Sgc pour le partage:

Bonjour à vous,
Je m’intéresse depuis peu à la permaculture (entre autres), et voici un très bon fichier.
Bonne journée.
Arnaud Sgc

LA PERMACULTURE OU LE JARDIN D’EDEN

10 Nov

Partage d’un document de réflexion sur la permaculture de Stéphane Groleau.

permaculture-garden

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le fichier.

ebook_permaculture_ou_le_jardin_d_eden_stephane_groleau

PDF sur comment créer une mare naturelle

17 Fév

url

Comme c’est le moment de s’y remettre et que le temps a l’air de devenir un peu plus clément, je vous partage un PDF sur la réalisation d’une mare naturelle 🙂

Voilà qui devrait vous donner un peu de courage 😉

N’hésitez pas à poster une photo de vos réalisation, moi je n’en suis qu’au stade embryonnaire!

IMG_2319

Je n’en suis pas à mon première essai, j’avais déjà réalisé un étang dans mon ancienne maison. Ce n’était pas très naturelle mais le résultat était assez réussi 🙂

IMG_0575

la reid 053

la reid 054

la reid 052

la reid 049

la reid 048

 

A vous de jouer, voici le PDF Créer une mare Naturelle