Vivre en camion

17 Fév

Vous êtes de plus en plus nombreux à prouver qu’il est possible de vivre autrement. Voici à nouveau un exemple concret d’un lecteur qui nous partage son aventure… sa vie en camion!

froet2

La première chose qui vient à l’esprit en prononçant ces mots : LIBERTE🙂

La deuxième chose qui vient c’est : pas de factures à payer !

Oui certes, mais croyez pas qu’on fait forcément des économies car on est toujours sur la route et l’essence ça coûte cher….perso j’ai pas encore trouvé le moyen de construire un moteur magnétique sur mon camion et dire f*** aux lobbistes pétroliers! Lol Après ça dépend le mode de vie qu’on a aussi. C’est sûre le camion c’est le voyage mais il y a ceux qui restent 2 semaines, 1 mois voir plus au même endroit et ceux comme moi, qui bougent tout le temps.

Pour citer un exemple, depuis que je vie en camion, je me déplace tout les jours ou presque. Hors taf et famille, je ne suis jamais restée plus de 3 nuits au même endroit et rarement 2 !

Parlons du camion en lui même pour bien commencer : certains le préfère long, d’autres courts. Tout dépend du confort voulu je dirais. Un camion c’est vraiment une maison sur roue, avec la salle de bain, l’électricité, le four……en théorie…..en pratique ce n’est pas toujours le cas puisque cela dépend des moyens. Certains commencent même vide afin de l’aménager eux-mêmes de A à Z, dans d’autres cas, on l’améliore au fur et à mesure. Ceux qui veulent leur confort comme dans un appart choisissent des longs camions, voir des bus ou des poids lourds. Ceux qui préfère le pratique, choisissent des camions plus petits, pour pouvoir circuler vraiment partout. Par exemple, avec mon petit C25, je peux même aller dormir en pleins milieu d’une gorge complètement paumée où le seul accès est un tunnel taillé à même la roche de 2m60 de haut ! Un poid lourd ne peut pas. Mais certains n’hésitent pas à aller par des chemins de forêt, prendre des virages sur 3 roues pour aller se caler dans un coin tranquille avec du son ! Chacun son truc😀

passage sur un pont medieval avec mon C25 (c'est juste!)

passage sur un pont médiéval avec mon C25 (c’est juste!)

Donc le choix du camion et de l’aménagement dépend de l’utilisation qu’on en a. En tout cas la marque des nomades là dessus ce tourne principalement vers les Mercedes (oui les vieux que tu peux bricoler:) c’est généralement robuste et plus pratique pour avoir des pièces, surtout quand tu tombes en panne dans un autre pays.

Tomber en panne…oui ça c’est la grande galère. Comme tu vie dedans, tu peux pas dire au garagiste « bon bah je vous le laisse pour la semaine et je repasse ! ». Alors dans ces cas là, on s’arrange avec le garagiste qui pose le camion à côté du garage et on reste bloqué là en espérant que ça prenne pas trop de temps, où on fait un voyage en train pour aller voir la famille !

Ça me rappel un sound system qui était bloqué dans un pays de l’Est. Il y avait de la neige et ils étaient en galère de boite de vitesse. Ils ont du attendre qu’une nouvelle pièce puisse arrivée et quand elle est arrivée, système D ils l’ont monté et l’ont fait tenir…….avec des cordes……oui on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a ! LOL

vaches

 

 

Ce qui est sympa en camion c’est pouvoir bouger, visiter, découvrir pleins d’endroits différents tout les jours. Parcourir des kilomètres, en toute tranquillité, procure une grande paix……tellement que parfois je conduisais tout paisiblement en admirant le paysage et me rendais compte que j’étais à 70km/h sur une route à 90 et qu’il y avait 6 bagnoles derrière moi qui devaient se demander ce que je glandais. Remarque vu l’état du camion à ce moment là….peut être pas !

kakueta

 

Parfois tu arrives dans un endroits alors qu’il fait nuit et au petit matin tu découvre les lieux. C’est une belle surprise. Ma meilleure fut celle où je me réveillais, le camion entouré par des 4X4 de chasseurs car je m’étais garé sur le « parking » de leur maisons de chasse🙂

20141113_170156

 

Ce qui est marrant aussi c’est que tu n’avance pas un cul ou alors si mais tu consommes, du coup dans les côtes tu rames tellement qu’ au bout de 5km tu créais une jolie guirlande de voiture derrière toi, la nuit avec tout les phares ; C’est émouvant, personne devant, tout le monde derrière à la queueleuleu ! Au moins ça les fait ralentir, mais je suis gentille parfois je me mes sur le côté et je les laisse passé.

Conduire en camion c’est pas de stress, on est pas embarqué dans cette frénésie comme on voit sur les prériph le matin et le soir où on dirait que tout le monde est à vif. Tu peux te poser dans un bois, t’endormir avec le bruit d’une cascade, des chouettes et bercer par le vent. Sauf quand il souffle à +100km/h, là t’as plutôt peur qu’il se renverse !

mon ancien camion vert camoufler sur le site d'une ancienne scierie hydrauqlique dans un lieu magique appelé « la petite amazonie des Pyrénées »

mon ancien camion vert camoufler sur le site d’une ancienne scierie hydraulique dans un lieu magique appelé « la petite Amazonie des Pyrénées »

 

Tu peux prendre ton petit déjeuner au bord de la plage en chassant les mouettes pour pas qu’elles te piquent ton pain au chocolat, passer des soirées avec les potes au bord d’un lac avec les bougies, la guitare et les moustiques ou aller au bar du village et écouter les histoires des vieux à coup de vin rouge ou de pastis…non y a jamais de café dans ces cas là lol.

église

 

Oui, vivre en camion est vraiment une aventure que je ne regratterai jamais. Ce qui est sympa aussi c’est de travailler à des endroits différents car l’espace de quelques semaines ou quelques mois, tu partage la vie des gens. Tu les croise à la poste, dans la rue en allant chercher la baguette, au supermarché du coin, sur le marché….c’est un endroit dont tu fais parties l’espace d’un instant, puis tu pars et tu revis cela ailleurs, dans un autre département, une autre région, un autre pays. Tu redécouvre des gens et tu te rends compte de l’énergie ambiante particulière de chaque endroit. C’est assez sympa à découvrir.

Normalement, quand tu es sur la route tu rencontre aussi pleins de gens et du coup après tu connais pleins de monde partout…..mais là dessus j’avoue que c’est l’opposé qui m’arrive. J’ai croisé des gens sympa une fois ou au taf mais après ça n’a jamais été plus loin que ça. Du coup je vie seule.

Bouger tout le temps et croiser personne, n’est pas la bonne équation pour créer des liens donc de ce côté là c’est la grande et longue solitude.

C’est un mal pour un bien car c’est un apprentissage dans la vie, d’apprendre à se suffire à soi même. Mais parfois c’est vraiment difficile pour le moral.

Dans le cas contraire c’est rencontres multiples, fêtes, musiques…..des moments pétillants à chaque coin de route, à chaque halte ou presque.

Parlons un peu des saisons : printemps, été, c’est le mieux forcément même si automne et hiver ont leur charme aussi, bien que rude si mal équipé.

J’ai passé mon premier hiver en camion dans les montagnes à -10°, sans gazinière, sans chauffage, sans eau chaude et la cuve d’eau gelée. J’avais des trous dans le camion et mal isoler du coup l’air glacial passé sans difficulté. Parfois je me dis que j’aurai mieux fait de rester dehors, j’aurai pu me faire un feu, j’aurai eu moins froid. Je me lavais à l’eau gelée grâce à des bouteilles d’eau. J’avais pas de réchaud au début, et la bouffe était tellement congelée et dure qu’au final rien n’avait de goût. Vivre 24h/24 dans le froid sur une longue période est vraiment approuvant pour le moral. Ce qui m’a aidé à tenir c’est d’aller faire des randonnées tout les jours avec mon chien……donc si vous comptez vivre l’hiver en camion, tâchez qu’il soit vraiment bien isoler (car avec l’air qui passe, même un chauffage qui chauffe 40°, ne chauffera que au dessus du chauffage et nulle part d’autres dans l’habitacle, même pas à 10 cm alentour avec des températures en dessous de 0°…en tout cas c’est ce qui m’arrive cet hiver lol), un bon chauffage et chauffe-eau sinon c’est vraiment galère. Heureusement que la condensation ne fait pas de moisi sinon………remarque je pourrais produire des champignons et les vendre sur les marché ! Vous en voulez ??

foret

 

Puis on apprend de la mécanique et de la conduite : Normande de souche, j’ai appris à conduire avec des pneus été sur la neige par exemple. Je me doutais pas que la tempête de neige pouvait arriver en moins de 10min et là tu te met sur le côté dès que tu peux…….quand tu peux pas, tu roule à 10km/h en priant pour pas glisser trop loin, ni te prendre une grosse branche sur le pare-brise, puisque tu en croise plusieurs, tombées sous le poids de la neige.

gorgedudiable

 

Oui vivre en camion est une chouette aventure mais après tout ces kilomètres parcourues, je me dis que c’est pas en camion qu’on construit vraiment ses racines. Ça convient à certains, tout le monde n’a pas la même vision des choses et il faut de tout pour faire un monde mais mon impression c’est une certaines fuite quelque part aussi, mais ce n’est que mon impressions personnelle.

Certains sont des nomades pure et dure et vivre en camion est ce qui leur correspond. Ils font des enfants à qui ils font l’école sur la route, d’autres leur truc c’est être à pied, d’autres les yourtes, d’autres les cabanes dans les bois, d’autres encore la roulotte avec les chevaux…ouais ça c’est génial aussi !!

Même fixe, je continuerai de partir we et vacance en camion car c’est vraiment une chouette aventure de liberté et de paix…….Et c’est pas le chien qui va se plaindre !

sicun1ans,(

Certains se posent peut-être la question niveau légalité de si, autorisation de cela. Niveau camion normalement toutes modifications doit être contrôler par un organisme certifié, avec dossier et frais bien-sûr. Mais cela n’est pas contrôler (en tout cas jamais entendu parler) donc je conseil les camions aménager car tu es plus libre de te poser où tu veux que les camping-car. Puis quand tu veux te poser dans la forêt ou autre qui nécessite de prendre des chemins boueux et des bosses de fou c’est pas fait pour! En tout cas, je n’ai jamais été embêté nulle part.

neige

 

Pour une anecdote là dessus d’ailleurs, un copain m’a raconté qu’un jour il était posé pour la nuit au bord d’un lac. Lui et un autre pote avaient tous deux des camions aménagés mais pas homologués camping-car et leurs 2 autres potes avaient des camions aménagés et homologués. Les gendarmes sont arrivés pour leur dire que les camping-car n’avaient pas le droit de stationner la nuit ici. Résultat : Les 2 personnes qui avaient l’homologation ont eu une amende, pas les 2 autres.

Si vous aimez conduire, voir du pays, dormir sur la plage, dans les bois, à côté des vaches pourquoi pas et rencontrer surement des gens……je vous conseil de tenter🙂 Je pense avoir rien oublié mais si vous avez des questions n’hésitez pas. Et pour les amoureux de nature je vais mettre pleins de photos sur mon site wordpress dans le mois qui vient, de la majorité des endroits où j’ai été (pas tout y aurait beaucoup trop en si peu de temps🙂

il y en a il passe de petit à grand, moi j'ai fait l'inverse:)

il y en a il passe de petit à grand, moi j’ai fait l’inverse:)

 

Lulu Vivre en camion est une liberté où le temps est imparti et l’espace infini.

20141112_113630
Bonne route, bonne découverte, et qui sait, peut-être nous croiserons nous au détour d’un chemin…….

lulutripkor.wordpress.com

24 Réponses to “Vivre en camion”

  1. Paola 17 février 2015 à 11:45 #

    Sympa comme article, cela dit, il faut être dégagé de toute responsabilité pour sillonner ainsi les chemins du monde!😉

    • lulutripkor 17 février 2015 à 14:08 #

      « De toutes », tu penses aux quelles?
      Tout dépend de différents paramètres : tes envies et besoins, tes finances et ta débrouillardise, ta volonté/motivation. …..etc

  2. Joëlle Cardonnel 17 février 2015 à 11:50 #

    C’est sympa cette expérience et sympa aussi de la communiquer. Moi, j’ai l’expérience, maintenant lointaine (30 ans) de la roulotte à cheval.

    • lulutripkor 18 février 2015 à 08:44 #

      Coucou. Ça devait être sympa aussi. Et quand tu avais besoin d’aller faire un truck tu n’a jamais eu de soucy à laisser ta roulotte et ton cheval quelque part sans surveillance? Bonne journée à tous

      • Paola 18 février 2015 à 09:07 #

        J’entendais par là, responsabilité familiales ou professionnelles « stables », on ne peut pas avoir une vie professionnelle normale ni embarquer ses enfants dans ce genre de vie itinérante sans être parfaitement bien préparé, mais ça reste une belle expérience, je l’ai déjà vécue, pas en camion mais en voiture bien aménagée, a faire au moins une fois dans sa vie…. 😉

      • lulutripkor 18 février 2015 à 09:09 #

        Oui là c’est sûre c’est plus compliqué! ! Niveaux tune je crois que la famille en camping car avec ses 3 enfants bougaient grâce aux sponsors😀

  3. lulutripkor 17 février 2015 à 14:10 #

    A reblogué ceci sur The Red Road of Luluet a ajouté:
    Merci d’avoir posté mon article c’est cool😉
    Jesper que tout le monde va bien?!.biz

    • Vers l'autonomie 17 février 2015 à 18:56 #

      Oui génial j’espère que ça aura du succès😉 Merci surtout à toi🙂

      • lulutripkor 17 février 2015 à 19:02 #

        Je pense pas à ce point mais au cas où tu as promis de pas le refilai à people magasine hein!!! Mdrrrr😀 😉 passez une bonne soirée

  4. Pôline 18 février 2015 à 13:40 #

    Salut!
    Nous aussi avons un C25, qu’on est entrain de réparer et d’aménager. et on a une petite question sur :
    en quel matériaux tu a fais la gouttière sous la rehausse ?
    parce que c’est bien connu sur les c25 cette partie est vite rouillé! et ta solution de la recouvrir de ce truc noir a l’air maline !
    bonne route a toi !

    • lulutripkor 20 février 2015 à 21:53 #

      Coucou. Chouette🙂 bah désolé c’est le gars qui l’avait avait qui a fait ça. Ça fait genre caoutchouc donc je sais pas c’est quoi exactement. Il y a un forum de c25-j5 et un autre de camping car bricoloisir, peut être trouverez vous la réponse😉 et bonne route on se croisera peut être lol😀 vive la route et surtout vive la nature🙂

  5. Sachas-Touilles 20 février 2015 à 00:20 #

    Perfect ! Jolie lecture! La belle vie! 🙂

  6. YoYo 11 mars 2015 à 20:06 #

    Je me retrouve totalement dans ce récit. Déja 6 ans de route et que du Bonheur! Bientot l aquiscition de mon terrain mais je ne pourrais m empecher de continuer la route!
    Vive la liberté!
    On The Road Again

    • lulutripkor 7 mai 2015 à 23:02 #

      😉 oui j’espère un terrain dans les années qui viennent mais c’est clair que je me vois pas reconduire une caisse et je continuerai à voyager en camion😀 ça fait du bien de poser ses bagages quelques part et construire vraiment ses racines. ..vivement aussi. Bonne installation🙂

  7. Nathalie Guillou-Druais 4 avril 2015 à 20:49 #

    On a tester la vie en camping-car pendant 1 an mais ça a été galère…

    • lulutripkor 7 mai 2015 à 22:58 #

      Oui parfois c’est galère. Comme dans tout, il y a des avantages et des inconvénients. Ce qui fait que ça nous convient à une période de notre vie est que c’est vraiment ce qu’on veut vivre😉

  8. Vince 18 mai 2015 à 13:43 #

    Bonjour,

    Très bel article, le rêve… Je me pose une question: comment trouver de l’argent? Vous arrivez à trouver du travail à certains endroit en vivant dans un camion?

    Merci pour ce partage et votre réponse🙂

    • lulu 17 juin 2015 à 18:45 #

      Coucou
      Quand tu vis en camion tu as plus de facilité à trouver du travail car tu es mobile et autonome.tu n’as pas besoin de louer une location qui va te coûter toute ta paye. Donc tu arrives plus à économiser sauf quand tu as des couilles de camions selon la/les couilles lol. Perso je travail en saison agricole, certains fond les remonter mécanique en hiver sinon y a aussi du taf en agriculture l’hiver.
      J’espère t’avoir répondu sinon remet la question lol😉

  9. Lilou 25 octobre 2015 à 06:08 #

    Salut à toi, ô voyageuse.
    Comme toi, je vis seule dans mon camion à 31 ans, hors des sentiers battus. C’est la 1ere expérience de fille que je lis ça fait du bien! Et oui, c’est vrai qu’à part quelques camping caristes retraités que l’on retrouve sur les aires de vidange, on ne rencontre pas grand monde, surtout l’hiver. Mais pour l’instant il est hors de question de retrouver des obligations matérielles! (Même si le placard du fourgon pour toutes mes paires de chaussures est juste!😉 )
    A bientôt sur les routes!

  10. Romain 23 novembre 2015 à 15:17 #

    Merci d’avoir partager ton expérience ! sa motive encore plus de partir sur les routes avec sa maison sur roue ! Se sentir libre et sans routine du métro boulot dodo , ne pas voir de point d’attache . Pour ma part ces en projet , peut être a bientôt sur les routes🙂
    (ps: si vous connaissez des bon sites de conseil d’aménagement de camion je suis preneur ! )

  11. djimi 20 décembre 2015 à 19:27 #

    salut à tous moi aussi je vis toutes l;annèdans mon vielle furgon ford transit de 1983 c;est une petit camping carl;annè derniere j;ai passer beaucoup de froid la califaction ne me fonctione c;etait la galere cete annè je vais acheter une estufa de gaz ou un convertisseur de 2000w je suis pas un bon bricoleur si vous pouriez m;aider de me doner des ideè c;est cois le bon choix j ai l;instalation d;electricitè propre de camping car mais je vais acheter un convertisseur de 2000 ou 3000w je sais pas coment je vais faire vous pourais me doner des conseilles merci à tous j;ai adorè tous les comentaires et le blog merci

  12. levaray 31 décembre 2015 à 00:36 #

    salut a toutes et a tous a lire ces lignes que de souvenirs sont remontés…..
    j ai vecu en hanomag annee je sais plus….. en ford transit 1993 go en France 1 peu partout en Corse la Grece.et maintenant j ai jetee l ancre en Guadeloupe et casse le mat du bateau pour y vivre sans peur du froid ….bon vent bonne route

  13. David 12 octobre 2016 à 10:23 #

    Bonjour j’habite sur l’île de la Reunion et cette vie me fait rêver, ici même si le tour de l’île se fait en une demi journée, la beauté des paysage vaut le coup d’oeil et j’envisage de vivre dans un camion aussi, votre temoignage me motive d’avantage quand a accomplir mes rêves merci

Trackbacks/Pingbacks

  1. Nomade ou sédentaire? | verslautonomie - 30 décembre 2015

    […] Quand on surf sur la toile et que l’on discute avec les personnes qui voyagent, celles-ci nous avouent très régulièrement ne vouloir changer cette vie pour rien au monde. Mais néanmoins, qu’ils ressentent le manque d’un coin à eux sur lequel il pourraient venir se poser quand le besoin s’en fait sentir. (Un petit avant goût d’une vie nomade dans cet article.) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :